premier-livre-du-challenge---Diabete,-l'epidemie-silencieuse
,

Comment faire reculer l’épidémie silencieuse ?

Epidémie du XXIème siècle, épidémie cachée, pathologie invisible, affection insidieuse car indolore et silencieuse, épidémie sans visage, maladie de civilisation… autant de termes utilisés dans ce livre pour parler du diabète de type 2, ce qui démontre l’urgence à agir.
L’ouvrage rassemble une vingtaine d’analyses d’experts de disciplines différentes, chacun évoquant le diabète de son point de vue : anthropologue, géographe, généticien, diabétologues, économiste de la santé, spécialiste du droit de la santé, association de patients…

La diversité des champs de la diabétologie est ainsi abordée : l’épidémiologie, l’anthropologie, la prévention, les traitements, l’éducation des patients, les nouvelles technologies, les aspects économiques, la démocratie sanitaire…

Ces différentes contributions donnent à l’ouvrage un aspect encyclopédique, au sens « qui rassemble toutes les connaissances autour d’un sujet ».

Il est impossible de résumer ici l’ensemble des contributions tant elles sont diverses. Les auteurs s’accordent cependant tous à repérer les manques et les actions à mener pour mieux appréhender l’ampleur du développement du diabète, mieux soigner les patients, adapter la médecine et le système de santé à tous les échelons, du premier recours au niveau européen, à s’inspirer des sciences humaines, de la génétique, à clarifier la finalité de l’éducation : autonomie ou observance ?

Le philosophe Jean-Marc Ferry a, dans la postface, réalisé une synthèse talentueuse des différentes propositions appelant à un « changement de paradigme » pour aborder cette pathologie et dans l’objectif d’ « attirer l’attention sur l’idée qu’avec le diabète (DT2) nous avons à faire avec une maladie « éponyme » pour les temps présents et ceux qui s’annoncent ».

Points faibles :
Certains textes sont plus difficiles d’accès, un peu plus techniques que d’autres

Points forts :

  • Son originalité est qu’il fait se côtoyer les analyses de cliniciens, d’économistes, d’historiens, d’anthropologues, de philosophes, la Fédération Française des Diabétiques etc.
  • La synthèse finale du philosophe Jean-Marc Ferry est un parfait trait d’union de l’ensemble des contributeurs et les rend cohérentes.

Mon point de vue :
L’ouvrage est dense, pointu, passionnant : il s’adresse à des acteurs et décideurs du diabète, de la santé, de la politique, qui veulent saisir la complexité de la maladie dans ses aspects politiques, économiques, sociaux…
Il n’aidera pas une personne atteinte de diabète à mieux comprendre sa maladie mais plutôt à situer le diabète dans son environnement et à en saisir les enjeux, au-delà de son cas individuel.

Pour connaître les contributeurs de l’ouvrage : le site des éditions du Bord de l’eau
Mes liens d’intérêt : Les droits d’auteurs du livre seront reversés à la Fédération Française des Diabétiques.
  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

2 comments on “Comment faire reculer l’épidémie silencieuse ?

  1. 3 juin 2014 à 11 h 38 min

    Deux belles idées et réalisations qu’il faut saluer
    1) la naissance de ce blog
    2) commencer par ce livre qui montre bien que le diabète est un facteur important qui impacte sur l évolution de notre société
    Bravo et bonne santé au blog et à sa créatrice !

    • 3 juin 2014 à 20 h 44 min

      Bonjour Plume d’or,
      Je vous remercie de votre commentaire encourageant !
      Continuez à suivre le challenge et n’hésitez pas à laisser vos impressions.
      Carole

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *