Les femmes en blanc

Une BD hospitalière

La bande dessinée humoristique « Les Femmes en blanc » en est à son Tome 36 sorti en mars 2014. L’aventure a débuté en 1986 avec  Raoul Cauvin au scénario et Philippe Bercovici au dessin. Pour faire connaissance avec cette série, j’ai emprunté les 7 premiers tomes à la bibliothèque.

Au regard du titre, on devine que le monde hospitalier est le thème de la BD, avec des histoires de patients, d’infirmières, de médecins, d’opérations et situations plus ou moins loufoques.

Les titres des albums sont des jeux de mots : J’étais infirme hier ; Pinces, sang, rires ; Six foies neufs ; Piquées de grève : Le drain sifflera trois fois.

Chaque album est composé de plusieurs histoires, chacune allant de une à deux pages jusqu’à six.

Au cours des tomes, ce ne sont pas les mêmes personnages. Certains reviennent cependant : le Docteur Minet, l’étudiante infirmière Nathalie avec son père…

Points faibles*
Les histoires sont inégales dans l’humour : parfois (souvent) le sens, la chute m’ont échappées…
La police des caractères en majuscule utilisée dans les bulles ne m’ont pas facilité la lecture

Points forts
Les thèmes : les longs temps d’attente des patients, les erreurs des professionnels, la surcharge de travail dans les hôpitaux…

Mon point de vue
Les albums prennent de l’épaisseur, au fur et à mesure des années, d’après les commentaires d’autres lecteurs sur le web. Je n’ai pas lu les 7 premiers numéros, me suis arrêtée au 3ème tome : les thèmes sont intéressants mais le mélange entre la réalité du monde hospitalier et des histoires  complètement loufoques ne m’a pas fait adhérer complètement.

Par acquit de conscience, j’ai emprunté le Tome 36 et… j’ai été agréablement surprise : la typographie, l’humour, j’ai davantage aimé ! Du coup, je vais « redescendre » les albums, le 35, 34…

* mon appréciation ne porte que sur les 3 premiers albums

Mise à jour 04 octobre : j’ai lu le tome 34 et j’ai beaucoup aimé !!!

  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *