mon psy sur internet

Une psychothérapie en ligne, ça vous tente ?

Le numérique entre dans la santé mentale : il est désormais possible d’être en relation avec  un psychothérapeute en ligne et non plus seulement en face-à-face. Les questions que pose l’auteur : les psychothérapies en ligne sont-elles efficaces ? Quels en sont les bénéfices ? Les interventions en ligne comportent-elles des risques ?

L’auteur, Yann Leroux est docteur en psychologie et psychanalyste, membre de l’Observatoire des mondes numériques en sciences humaines. Il ne cache pas qu’il est favorable au développement du numérique dans son métier. Pour sa démonstration, il retrace dans un premier chapitre l’histoire de la mise en place des pratiques professionnelles sur le réseau jusqu’à ce qu’il imagine ce que sera demain (dernier chapitre) en passant par ce qu’est la psychothérapie en général, les spécificités de la thérapie en ligne et comment elle se déroule.

L’auteur le dit bien « Les psychothérapies en ligne ne sont pas une panacée. » Elles ont des avantages et des inconvénients qui tiennent à la fois du psychothérapeute, du patient, de ses besoins et du type de thérapie qui lui est nécessaire.

Selon les études mentionnées par l’auteur, la satisfaction des patients concernant une psychothérapie en ligne est très importante. Internet n’empêche pas la formation d’une véritable alliance thérapeutique ni n’entrave la qualité de la relation.

– Les formes que peut prendre un accompagnement par une psychothérapie en ligne sont multiples : en première intention ou au long cours, en tant qu’aide ponctuelle ou complémentaire. Cela peut aller du forum, des chats, des visioconférences jusqu’à la télépsychiatrie.

– L’auteur passe en revue les différents types de thérapie (familiale et de couple, d’enfants et d’adolescents…) en examinant si elles sont transposables ou non sur Internet et comment elles pourraient s’adapter. Certaines ne le sont pas (psychanalyse, thérapie systémique, psychothérapie familiale…) et d’autres le sont ou pourraient l’être (thérapies brèves et de soutien, thérapies comportementales et cognitives, thérapie de groupe…).

– A la différence des anglo-saxons, le code de déontologie des psychologues français ne contient pas le mot « Internet » de même pour les codes de déontologie des psychologues belges et québécois. Cela démontre un « frein à la conversion numérique » et de nombreuses résistances, notamment des psychologues…

– Les critères et prérequis pour le patient et pour le psychothérapeute (compétences spécifiques en étant en ligne) sont tant techniques (compétences informatiques, protection contre les logiciels malveillants) qu’éthiques (confidentialité, anonymat…)

Points forts
Le rappel des différentes formes de psychothérapie et de ses acteurs (psychiatre, psychologue, psychothérapeute…) est exposé de manière simple et pédagogique

Les diverses modalités de la thérapie en ligne donnent un aperçu de ce qui existe ou pourrait l’être

Bénéfices et les risques de la psychothérapie en ligne


Points faibles
Il manque des adresses certifiées « sûres » pour quelqu’un qui rechercherait une psychothérapie en ligne (sans doute compliqué pour ce psychothérapeute, raisons d’éthique)

Mon point de vue
Un livre à destination des psychothérapeutes, pour réfléchir à l’impact de l’Internet dans leur pratique (dois-je ou non consulter la page Facebook de mon patient ?). Il s’adresse également aux patients à qui une psychothérapie en ligne est proposée, pour bien éclairer leur choix ou pour ceux qui s’interrogent si cette pratique leur conviendrait. Ils n’y trouveront pas de bonnes adresses mais des pistes de réflexion. Il intéressera également ceux, qui comme moi, s’intéressent aux développements possibles du numérique dans la santé.


Le blog de l’auteur : www.psyetgeek.com

Avez-vous besoin d’une thérapie ? Faites le quiz de John Grohol (en anglais), lien proposé par Yann Leroux : Do I need therapy ? http://psychcentral.com/therapy/


  • 0

    Score global

  • Note des lecteurs :0 Votes

Partager

A propos de Littérature et Santé

Ce blog partage avec vous, essentiellement à partir de livres, des réflexions sur les patients, les professions de santé et le numérique.

Vous aimerez aussi peut-être

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée Les champs obligatoires sont marqués d’un *