La défaite du cancer est pour 2030, affirme Laurent Alexandre – Editions JC Lattès

La defaite du cancer
Par défaut

Chirurgien urologue, énarque, entrepreneur, fondateur de Doctissimo, le Docteur Laurent Alexandre fait le récit de l’histoire passée et future de la lutte contre le cancer. Son véritable objectif est de démontrer que le cancer sera maîtrisé en 2030.
Lire la suite

La BD « Boule à zéro »

Boule a zero
Par défaut

Zita Sayyah est une ado de 13 ans, qui en paraît 10. Elle souffre d’une leucémie, est hospitalisée depuis l’âge de 4 ans au 6ème étage de l’hôpital LeGoff (la Gaufre…), réservé aux enfants accidentés ou atteints d’une maladie grave ou incurable. Tout le monde l’appelle « Boule à zéro ». Lire la suite

Dieu me déteste

dieu me déteste
Par défaut

J’avais, en mai dernier, repéré les pubs Dieu me déteste dans le métro, sans avoir vraiment compris qu’il s’agissait d’un livre. Les émissions littéraires en ont ensuite beaucoup parlé. Après Nos étoiles contraires (février 2013) de John Green, adapté au cinéma en août dernier, Dieu me déteste est un autre livre sur le cancer, les ados, l’amour. Lire la suite

Oscar et la dame rose

oscar et la dame rose
Par défaut

Oscar et la dame rose de Eric-Emmanuel Schmitt commence par une lettre : « Cher Dieu, je m’appelle Oscar, j’ai dix ans, j’ai foutu le feu au chat, au chien, à la maison (je crois même que j’ai grillé les poissons rouges) et c’est la première lettre que je t’écris parce que jusqu’ici à cause de mes études, j’avais pas le temps ».
Mais Oscar aurait aussi pu commencer la lettre de cette façon : « On m’appelle Crâne d’œuf, j’ai l’air d’avoir sept ans, je vis à l’hôpital à cause de mon cancer et je ne t’ai jamais adressé la parole parce que je crois même pas que tu existes ».
Lire la suite

Un livre qui ne manque pas d’estomac

Comment j'ai mangé mon estomac
Par défaut

Jacques A. Bertrand, l’auteur alias Anatole Bertaud, son « double de papier » est atteint d’un cancer de l’estomac au moment où sa femme est atteinte d’un cancer du sein et d’une « dépression grave, niveau mélancolique » et reste dans le coma durant 5 jours. Il raconte sa « petite tumeur au bas de l’œsophage – dont on avait pu espérer qu’elle était bénigne. Elle était un peu maligne ». Un sujet grave traité sur un ton léger et ironique. Lire la suite

Une ado face au cancer de sa mère

Ma-mere,-son-cancer-et-moi-
Par défaut

Je ne lis pas « Je Bouquine », réservé à Louloute, 11 ans. Cette fois, le thème du mensuel a attiré mon attention, d’autant plus que, selon sa propriétaire « c’est le meilleur roman Je Bouquine lu depuis longtemps ». Opinion individuelle confirmée par les quelques 90 commentaires élogieux de jeunes lecteurs sur le blog de Je Bouquine.

Lire la suite