Quelle est la cause profonde de la souffrance humaine ? Réponse de Irvin Yalom – Le jardin d’Épicure – Le livre de poche

lejardindepicure
Par défaut

Quelle est la cause profonde de la souffrance humaine, selon Epicure ? Notre peur omniprésente de la mort.

Irvin Yalom, 75 ans au moment de la publication de ce livre, psychiatre, romancier, philosophe, nous livre un essai éminemment personnel sur l’angoisse de la mort. Il raconte que quand il expliquait autour de lui quel était le sujet de son livre, ses interlocuteurs changeaient rapidement de conversation… Lire la suite

La mémoire d’une autre – Mélanie Rose – Archipoche

la memoire dune autre
Par défaut

Une couverture hivernale, la mention « un livre magique » par le journal The Daily Mail et le fait que l’auteur du livre, Mélanie Rose, soit ancienne infirmière en pédiatrie : il n’en a pas fallu plus pour que je décide que La mémoire d’une autre entrait dans ma ligne éditoriale, sans vraiment prendre connaissance de l’histoire. Lire la suite

Une vie pour se mettre au monde – Marie de Hennezel / Bertrand Vergély – Carnets nord

Une vie pour se mettre au monde
Par défaut

Il nous incombe une responsabilité. Celle de nous préparer à bien vieillir, le plus légèrement, le plus intelligemment possible nous affirment les auteurs de Une vie pour se mettre au monde.
Vieillir – Mûrir – Accomplir. Tels sont les 3 chapitres de ce petit livre pour aborder la complexe, épineuse, délicate question de la vieillesse. Lire la suite

101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences – Gérald Kierzek – Robert Laffont

101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences Gerald Kierzek
Par défaut

Je mesure chaque jour combien un accident est vite arrivé et me suis dit que je pourrais contribuer à faire qu’ils soient évités. Tel est le propos de 101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences, rédigé par le Dr Gérald Kierzek, anesthésiste, réanimateur et urgentiste à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et expert auprès des tribunaux. Lire la suite

Profanes de Jeanne Benameur

Profanes - Jeanne Benameur
Par défaut

J’ai besoin d’autres êtres humains, comme moi, doutant, s’égarant, pour m’approcher de ce que c’est que la vie. Octave Lassalle, 90 ans, ancien chirurgien du cœur, décide de se confronter de nouveau à la vie : lui « qui n’a jamais eu le don de réunir qui que ce soit, ni famille ni amis », recrute, par le biais d’une annonce dont le lecteur n’a pas connaissance, quatre personnes qui doivent se relayer autour de lui. Lire la suite

En souvenir d’André

en souvenir dandre
Par défaut

Etes-vous favorable à la liberté individuelle de mourir quand chacun le décide ? Pensez-vous avoir le droit de choisir votre mort quand vous l’aurez décidé, surtout si votre pronostic vital est engagé ? Le livre de Martin Winckler, sorti récemment en poche, pousse le lecteur à réfléchir -si ce n’est déjà fait- à ce sujet complexe et controversé. Lire la suite

Sélection Magazine de la Santé 7 novembre 2014

Magazine de la santé 07 11
Par défaut

S comme seniorsS comme Seniors
Ralph HABABOU
Editions First – octobre 2014
320 pages – 17.95€

« Les faits sont irréfutables et les chiffres accablants : la France vieillit. Les plus de 60 ans, qui sont 15 millions aujourd’hui, seront 20 millions dès 2030, soit un tiers des Français. Dans les années 1980, au moment du départ à la retraite, il nous restait en moyenne 7 années à vivre. Nous en sommes aujourd’hui à près de 25 années, soit une belle 3e mi-temps en perspective.
Ce vieillissement de la population française se double d’une évolution économique et sociologique forte : les « papy-boomers » arrivent à l’âge de la retraite avec beaucoup plus de moyens financiers et de nouvelles attentes quant à leur confort de vie. L’économie des « cheveux blancs » (ou silver economy, en référence à la chevelure argentée des seniors) est donc un véritable enjeu pour la société et pour les sociétés. A l’ère de l’« Homo senectus », l’enjeu n’est donc pas tant de rajouter des années à la vie, mais de la vie aux années.
Pour vivre longtemps, vivons heureux ! Mon sujet ne concerne donc pas les maisons de retraite, le montant des pensions ou l’état de santé de nos aînés. Il s’agit pour moi de réfléchir à cette chance et opportunité historique de bien traiter et bien servir nos seniors.
Si nous nous y prenons bien, et si nous savons accompagner adroitement cette évolution, il est probable que toute la société en bénéficiera.
Pour eux, la vieillesse n’a rien à voir avec le grand âge synonyme de la perte d’autonomie. « Ce sont mes enfants qui me donnent parfois l’impression d’être vieux ! ».

Source : site de l’éditeur First

Mon verdict : Impatiente de le lire, ajouté à ma liste

Il n’y a pas eu de chronique de Gérard Collard cette semaine.
L’auteur de ce livre était présent lors de l’émission 
http://www.allodocteurs.fr/le-magazine-de-la-sante.asp à la 13ème minute

Miss Alabama et ses petits secrets

miss alabama et ses petits secrets
Par défaut

C’est l’histoire d’un suicide prévu le lundi 27 octobre 2008, remis à une semaine plus tard à cause d’un spectacle de derviches-tourneurs à ne pas rater, puis encore reporté suite à des imprévus, de jours en jours, d’évènements en évènements. L’histoire met un peu de temps à se mettre en place et à vraiment passionner, mais le livre est vraiment drôle, on en sort requinqué ! Lire la suite